13 avril 2010

Gad, attends-moi, j'arrive!

Allez hop, vite fait, une petite histoire de boulot, et après, promis, je suis raisonnable, je file au lit...

Cet après-midi, j'ai rencontré un papa. Entretien difficile pour situation pénible : enfant de CP qui avec l'aide d'un copain du même âge en a tabassé un autre plus grand (CM1) mais fragile et qui s'est laissé faire. Je reçois ce papa d'un des jeunes agresseurs. Famille éclatée, parents séparés depuis trois mois, maman très remontée contre l'école, elle parle de le changer d'établissement, ce qui ne fera que le troisième pour ce petit bonhomme de six qui n'en demande pas tant, et qui n'a d'ailleurs jamais déménagé. Bref, genre de situation où "il y a le feu" et on appelle la psy pour l'éteindre avant de s'être demandé si les allumettes n'étaient pas un peu trop près du tas de bois...

Là n'est pas le propos de cette petite chronique du jour. Simplement, je vous ai planté le décor.

J'ai passé une drôle de séance. Non pas que les propos du père (ou les miens d'ailleurs) prêtassent à rire, mais simplement parce que ce papa avait exactement la même voix, les mêmes intonations, les mêmes tics verbaux et approximations grammaticales que.. Gad Elmaleh! (Bon, désolée, je ne sais pas écrire les noms propres, et j'ai des doutes sur l'emplacement du h... Je parlerai donc de Gad, qu'il me pardonne ici ma familiarité).

Il faut vous dire que ma fille est fan de Gad, et que l'été dernier on s'est passé en boucle ses trois spectacles.

Donc, face à ce papa qui m'explique "Tu sais madame, moi mon fils c'est la prunelle de mes yeux, tout je ferais pour lui, mais c'est naturel vous me comprenez, hein, si on l'attaque, moi son père je le défends, hein? Mais à l'école c'est comme une deuxième famille, il faut il obéisse à la maîtresse, il passe le portail et là il faut qu'il travaille ...Bon, avec la mère c'est la galère, c'est vrai, mais faut dire aussi..." etc...

Tout, tout y était, mais surtout exactement le même timbre de voix que Gad !

Et c'est là que la psy il faut qu'elle soit super pro : se concentrer sur le contenu, déguster intérieurement le délicieux de la voix et fantasmer avoir Gad en face de soi, tout en ayant l'écoute flottante suffisante pour extraire les paroles efficaces sur lesquelles rebondir pour faire avancer une situation super délicate...

Ah, Gad en entretien, même rien qu'avec le son, c'est quand même un sacré beau rêve...

Y'a pas à dire, y'a des jours comme ça, y'a quelques petites compensations agréables dans mon boulot...

PS: Si l'un d'entre vous le connaît Gad, faites lui savoir, ses yeux bleus, son sourire, ses cheveux bruns, son talent de danseur, tout, je prends tout ! Moi, les gars du sud, j'ai jamais su résister...

Posté par chez perne à 00:02 - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur Gad, attends-moi, j'arrive!

    L'est pas un peu jeune ?
    Gad ?

    Posté par Berthoise, 13 avril 2010 à 05:28 | | Répondre
  • Coiffeur jeudi après-midi et là, c'est le drame : j'apprends que Gad est avec Marie Drucker...

    Posté par Hermione, 13 avril 2010 à 09:11 | | Répondre
  • J'allais le dire !...faut demander à Marie Drucker !... ça doit la changer après un ministre !!

    Posté par freddo, 13 avril 2010 à 09:36 | | Répondre
  • Je ne le connais pas, mais j'ai souvent vu que l'enfant était son papa en miniature. Et j'ai souvent vu aussi que l'enfant était bien plus correct que son papa.

    Posté par joye, 13 avril 2010 à 15:38 | | Répondre
  • réponses

    Bon, ok ok, ça va, je capitule, je sais bien qu'il est un peu jeune,Gad, mais on peut rêver, non ?

    Posté par perne, 13 avril 2010 à 21:12 | | Répondre
  • vous n'avez pas choisi le plus moche, sûr qu'il plait Gad.
    Ici, (parmi les escalators) j'ai bien un copain (quasi célibataire) sosie du capitaine Haddock à vous présenter mais qq chose me dit que vous ne craquerez pas.

    Posté par zigmund, 18 avril 2010 à 15:07 | | Répondre
Nouveau commentaire